Vous êtes ici : Accueil du site > La vie au pays > PREMIERE ECOLE EN 1795
Publié : 26 octobre 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

PREMIERE ECOLE EN 1795

LA VIE DANS NOS ECOLES DE 1795 A NOS JOURS . Après la conférence sur les coiffes le dimanche 6 avril 2008 , le club Patrimoine de LANDUDEC continue ses recherches sur les écoles de la Commune.

Le Club Patrimoine est à la recherche de photos anciennes sur la vie dans les écoles, de témoignages , d’objets, pour sa prochaine conférence qui se rapportera aux ECOLES. Elle aura lieu en 2009.

JPEG - 35.9 ko

Un résumé chronologique de l’histoire des écoles peut être fait :
- en 1795 : première école à la maison presbytérale avec 2 élèves à l’emplacement de ce qui deviendra ensuite la maison de Joseph KERAVEC (Jos Kreiz) aujourd’hui place des Trois Ormes
- en 1851 : maison d’école sur un terrain dit "Liors Ar Chapel Ven" actuellement au n°1 rue Ar Mor, propriété ex-René Le Pape.
- en 1885 : les garçons rentrent dans leur nouvelle école place de la Mairie.

JPEG - 31.6 ko

Ecole publique des garçons ouverte en 1885 :
- en 1885 : les filles rentrent à leur tour dans la maison d’école "ex-René Le Pape".
- en 1903 : les filles prennent possession de leur nouvelle école (salle polyvalente actuelle), celle-ci a fermé en 1964.
- en 1923 : construction de l’école primaire privée Victoire de Saint Luc avec internat (sur les deniers de la Paroisse) dénommée "école primaire privée spéciale aux filles" qui est actuellement la seule école de la Commune.

JPEG - 67.8 ko

En 1905, lors de la construction de l’Eglise, Le Comte Gaston De Saint Luc, en mémoire de sa grande tante « Victoire », commanda le grand vitrail, du côté de l’autel Ste Anne, où, au milieu est représenté le Sacré-Cœur. A côté, il y a Victoire debout, montrant l’image du Sacré-Cœur, peinte et brodée par elle et à cause de Laquelle, elle fut guillotinée le 19 juillet 1794. De l’autre côté, on peut voir Monseigneur Conen De Saint Luc, l’oncle de Victoire et évêque de Quimper décédé en 1790.

- en 1935 : les garçons sont scolarisés à l’école primaire privée spéciale aux garçons avec pensionnat, devenu ensuite le collège Saint Joseph qui a fermé le 30 juin 2005.