Vous êtes ici : Accueil du site > La vie au pays > 551.Activités rurales au 20 ème siècle > Souvenirs gourmands
Publié : 12 février 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Souvenirs gourmands

Il y a seulement une vingtaine d’années, à l’approche du mardi gras, que se passait-t-il dans tout le pays bigouden ?

De Combrit à Peumerit

De Saint-Guénolé à Pont-L’Abbé

Zigzaguons vers Plonéour et Saint Jean Trolimon

Puis du Guilvinec à Plozévet

Finissons à Mahalon.

Le matin du jour fixé par le boulanger du quartier, la mère de famille pétrit en secret dans la cuisine le fameux pain doux bigouden ou kouign ou miche beurre selon sa recette ! En tout cas pas brioche ni kougloff !

Il faut de la farine de froment, du sucre, des œufs, du beurre, de la levure, du sucre vanille, raisins secs, du rhum ou autres alcools. La recette reste secrète, le résultat excellent, à nulle autre pareil !

L’après midi, une dizaine de mères de famille s’activent au fournil dans une ambiance survoltée parfois, mettant à rude épreuve la patience du boulanger.

Chacune fractionne, et façonne sa pâte préparée au foyer, sans oublier sa marque personnelle (brindilles, boutons, haricots secs) !

Après un délai de fermentation, à l’aide de la pelle adéquate, le boulanger d’un geste preste et rapide aligne les kouigns dans le four chauffé à point. Les grands au fond et les petits devant.

Ces dames attendent la fin de la cuisson papotant, et sirotant un café. Déjà les effluves odorant titillent. A l’ouverture du four c’est l’exclamation : Bien cuits, dorés, craquelés comme si les kouigns souriaient. Toute l’assemblée se réjouit. Grande effervescence dans le groupe. Chacune retrouve son foyer avec sa demi-douzaine de kouigns, ils se conservent un mois, voire plus.

La tradition est d’en faire goûter à la parenté, aux amis.

De nos jours certaines boulangeries proposent du pain doux quotidiennement. D’autres le fond une fois l’an à l’approche des gras. Ces jours là, il est nécessaire de réserver car grande est la demande. Certains se déplacent de fort loin.