Vous êtes ici : Accueil du site > Le patrimoine religieux > La chapelle St Joseph
Publié : 8 juin 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

La chapelle St Joseph

La chapelle, située dans un écrin de verdure, est un édifice rectangulaire, très sobre mais aux proportions harmonieuses datant du 17 ème siècle. Elle a été restaurée par des bénévoles.

La façade ouest est percée d’une porte en plein cintre entre 2 contreforts. Le pignon est orné d’une petite fenêtre cintrée, il est dominé par un clocheton ajouré sur souche carrée terminé par un dôme surmonté d’une croix en fer forgé. La cloche datée de 1778 a été fondue en Hollande.

Historique :

Fondation de la chapelle datée de 1649 et 1652, dédiée à Ste Anne et St Joseph. Elle a été vendue comme bien national en 1795 à maître Le Hars, notaire à Peumerit qui fit graver son nom sur la façade. Durant la période révolutionnaire, un prêtre non jureur y a célébré des offices clandestins. La chapelle est cédée à la fabrique et réouverte au culte en 1816.

Ruine et restauration :

En 1980, la chapelle était en ruine et menacée de destruction. Une association s’est constituée et les premiers chantiers organisés : dépose de la charpente et consolidation de la maçonnerie pour recevoir la nouvelle toiture. Un pardon y a été célébré en plein-air en attendant que les travaux permettent de le faire à l’intérieur.

Découverte des fresques :

Les travaux sur les murs intérieurs ont permis la découverte de peintures murales à l’ocre apparaissant en plusieurs endroits sous un enduit de chaux. La chapelle est alors inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Le décor très naïf date du 17ème, repris au 18 ème et au 19 ème. C’est un exemple rare des décors traditionnels des chapelles bretonnes.

Mobilier :

Balustrade de bois tourné à l’entrée du chœur, autel et retable ( Ste Anne et la Vierge enfant, St Joachim et St Joseph et l’Enfant Jésus).Dans la nef, une belle statue de St Louis et un Christ en croix.

La voûte :

Une moitié de la voûte en lambris bleus a été posée après une recherche sur la forme et la couleur.

Portail :

Pièce unique sur mesure créé pour la chapelle sur les conseils des Bâtiments de France, ce portail posé fin 2004 vient fermer le placitre.

Calvaire :

D’une hauteur de 4 m. Date gravée sur la base : 1902. Trois degrés. Croix de section carrée, crucifix de fonte. (Les descriptions précédentes sont extraites de l’ouvrage « Atlas des croix et calvaires du Finistère », 1980, avec l’aimable autorisation de l’auteur l’Abbé Yves-Pascal Castel, docteur en Histoire de l’Art.)

Fête et animations :

Le pardon a lieu le 3 ème dimanche après Pâques à la St Joseph. Un troc et puces est organisé le 1 er dimanche du mois d’août.