Vous êtes ici : Accueil du site > La vie au pays > 551.Activités rurales au 20 ème siècle > Amiral Ronarc’h héros de la guerre 14-18
Publié : 30 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Amiral Ronarc’h héros de la guerre 14-18

En 14-18 la guerre se déroule loin pour les bretons sauf pour ceux qui n’avaient rien demandé à personne et qui se retrouveront sur le front. Et comme on le sait beaucoup y perdront la vie. Où sont-ils morts tous ces jeunes sacrifiés ? La Marne, la Somme, Verdun, la Serbie, les Dardanelles etc. Mais il y a aussi ceux qui, en donnant leur vie, ont entraîné un tournant de la guerre en repoussant l’armée allemande en Belgique sous les ordres d’un quimpérois, l’amiral Ronarc’h

Brillant élève de l’ école navale, plus jeune capitaine de vaisseau à 42 ans, Pierre Alexis Ronarc’h fut nommé contre-amiral en juin 1914, et c’est à ce titre qu’il s’illustra à la tête de sa brigade de fusiliers marins de Lorient lancés en « enfants perdus » à la défense de Dixmude sur l’Yser, passage obligé des troupes allemandes chargées de neutraliser les ports de Calais et de Dunkerque L’amiral Ronarc’h, à la tête de sa brigade venue renforcer l’armée belge, devait tenir sa position entre Nieuport et Ypres ce qui fut fait au prix de nombreuses pertes humaines. Mais l’avancée allemande s’en trouva stoppée. Cette première victoire stabilisa le front et interdit à l’Allemagne de mener à bien son projet de couper l’Angleterre de la France et d’empêcher ainsi le transport de troupes et de matériel.

En 1916 il est nommé commandant des forces navales dans la zone des armées du nord. La collaboration avec les armées britanniques assurera la maîtrise du Pas de Calais menacé par les sous marins allemands les fameux U-boots.

De nombreuses villes bretonnes ont donné son nom à une de leurs rues et en particulier Ploneour Lanvern.